L’approche qualitative et ciblée

qui rétablira votre équilibre

Renaud MARTIN

votre réflexologue à Annecy

Diplômé en réflexologie générale par Esclarmonde (Genève)

Membre du réseau de praticiens Synergic

Découvrir la réflexologie​

Grands bienfaits de la réflexologie

Les pieds, comme les mains ou le visage, sont une représentation miniaturisée du corps humain. A chaque partie correspond un endroit déterminé appelé zone réflexe. Un toucher spécifique de ces zones permet de localiser les tensions et de rétablir l’équilibre dans les parties du corps correspondantes.

Ainsi, la réflexologie est une pratique naturelle qui vise à mobiliser cette capacité d’auto-guérison de notre corps. Elle est bénéfique pour la plupart des désordres physiques comme les migraines, les troubles digestifs ou hormonaux, les douleurs de dos, musculaires et articulaires.

De plus, la sensation de détente ressentie est particulièrement bénéfique pour les problèmes de sommeil et de stress. N’oublions pas que ce dernier est à l’origine de nombreux dysfonctionnements physiques et psychiques.

Enfin, la réflexologie permet de retrouver de manière naturelle équilibre et harmonie, c’est une méthode de soin préventive qui renforce l’immunité.

Surtout, elle aborde la personne selon une approche holistique.

La réflexologie ne peut en aucun cas se substituer à une prescription médicale ou remplacer un diagnostic réalisé par un médecin. Elle ne dispense pas d’une consultation médicale mais peut être un complément au traitement prescrit.

Contre-indications

– Thrombose ou phlébite déclarée

– Maladies cardio-vasculaires non stabilisées

– Premier trimestre de grossesse

Petit historique de la réflexologie

L’Egypte nous fournit le plus ancien document répertoriant le massage des pieds. En effet, on a découvert dans la tombe du médecin Ankm’ahor un pictogramme datant d’environ 2500 ans avant J.C.. Les Chinois ont développé cette technique de soin il y a plus de 4000 ans avec leur médecine traditionnelle. D’ailleurs en chine, l’idéogramme « pied » signifie littéralement « partie du corps qui sauvegarde la santé ».

En occident, au début du XXème siècle, le Docteur américain William Fitzgerald développe la notion des « points de pression ». En effet, il constate qu’une pression locale sur un doigt ou un orteil a un effet antalgique à distance. Fitzgerald publiera en 1917 « La thérapie des zones » qui fournit la base théorique de la réflexologie plantaire et palmaire. Il y divise le corps en dix parties longitudinales qui s’étendent du sommet du crâne à l’extrémité des orteils. Sa théorie des réflexes suppose que tous les organes d’une même zone sont reliés entre eux. Plus tard, le Docteur Shelby-Riley poursuivra ses travaux et réalisera des diagrammes détaillés des localisations des points réflexes sur les pieds et sur les mains.

Par-dessus tout, la réflexologie plantaire résulte en grande partie des travaux réalisés par la masseuse et kinésithérapeute américaine Eunice Ingham.Eunice-Ingham

Engagée en 1926 par le Dr Shelby-Riley , elle participe à ses recherches. Dès 1930, elle commence les siennes en se concentrant sur les pieds. En travaillant sur des milliers de cas, elle affine le repérage des zones et met au point une véritable cartographie. Plus tard, elle écrira le premier ouvrage de réflexologie et ouvrira la première école de la « réflexologie par massage-compression ». Elle consacrera 40 années de sa vie à cette pratique et exercera jusqu’à plus de 80 ans.

Aujourd’hui, on considère Eunice Ingham comme la mère de la réflexologie plantaire en occident.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Fermer le menu